J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


Alien, la résurrection
Jean-Pierre Jeunet
1997

Précédent
Suivant
Alien, la résurrectionAprès Ridley Scott, James Cameron et David Fincher, c’est au tour de Jean-Pierre Jeunet de s’approprier la créature de HR Giger. Oui, Jean-Pierre Jeunet ! Parce que pourquoi pas ?
Après deux opus qui faisaient évoluer l’univers tranquillement, le 3e volet redistribuait les cartes en tuant d’entrée de jeu deux des trois survivants du 2e, et en tuant Ripley et l’alien dans un final mémorable. Que restait-il pour un 4e volet ? Pas grand-chose ! Et pourtant, le scénariste, Joss Whedon, nous transporte deux cents ans dans le futur. On y découvre une équipe de scientifiques qui est enfin parvenue, après des années de recherche, à cloner Ripley, et surtout, à cloner la reine alien qu’elle portait dans son ventre. Ces scientifiques militaires vont-ils enfin réaliser leur rêve d’utiliser le xénomorphe comme arme ? Évidemment pas.
On suivra également l’équipage du Betty, dirigée par Michael Wincott. Ce ramassis de truands aux personnalités fortes, viendra livrer aux militaires une marchandise très particulière.
On retrouve ici un casting assez dingue, avec évidemment Sigourney Weaver, qui endosse cette fois le rôle d’une Ellen Ripley clonée, bien différente de l’originale, mais aussi l’excellent Ron Perlman, le non moins talentueux Brad Dourif, la toute jeune Winona Ryder, et la valeur sûre du cinéma français, Dominique Pinon.
Que donne ce mélange hétéroclite ? Eh bien un alien du cinéma ! Un film complètement improbable où se mêlent des sentiments contradictoires. Certaines scènes sont tout à fait sérieuses, et vraiment bien faites, comme la scène sous-marine, à couper le souffle, tandis que d’autres sentent la parodie à plein nez ! La scène d’introduction (de la version « longue »), hilarante, laisse dubitatif, et surtout, les scènes avec Dan Hedaya en général Perez sont à mourir de rire !
Dommage que la forme hybride de l'alien en fin de film ralentisse le rythme tout en n'apportant pas grand-chose, surtout avec ce visuel pas franchement réussi…
Bref, un film dingue, très bien rythmé, au casting impeccable, à l’humour déjanté, et aux scènes d’action spectaculaires. Une comédie de science-fiction en décalage complet avec l’univers d’Alien, mais un excellent film tout de même.

Note : 8 / 10

Vu le 7 janvier 2019




       


Julien Lepage
2018