J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


Aliens, le retour
James Cameron
1986

Précédent
Suivant
Aliens, le retourSept ans après le chef-d’œuvre de Ridley Scott, James Cameron, fort du succès de Terminator, sorti deux ans plus tôt, prend les commandes de cette suite évidemment très attendue.
On y apprend que Ripley (Sigourney Weaver) a erré dans sa navette cinquante-sept ans durant. Pendant cette période, la planète où elle et son équipage avaient découvert le désormais dénommé Xénomorphe, a été colonisée… Évidemment, ce qui devait arriver arriva : la colonie a découvert le vaisseau extraterrestre rempli d’œufs et a été exterminée. Plus aucun signal radio ne provient de cette planète, mais l’armée décide de porter secours aux éventuels survivants. Ils envoient alors un commando de marines dirigé par le caporal Hicks (Michael Biehn) pour exterminer la créature. Seul problème : il n’y a pas une créature, mais tout une colonie !
Le film est esthétiquement assez réussi, quoiqu’un cran en dessous du premier, mais ceci pour une raison simple : il prend beaucoup plus de risques ! Les décors sont impressionnants quand le premier film se limitait au Nostromo, les créatures bien plus visibles alors qu’elles n’étaient que suggérées, ou presque. Le rythme est tout à fait soutenu, et le scénario plutôt intéressant. Reste ce sentiment de réalisme un peu en deçà du premier film à cause des effets visuels, donc, mais aussi à cause de personnages parfois trop caricaturaux. Pour autant, Aliens reste un bon film de SF toujours agréable à regarder.
À noter qu’il faudra très largement lui préférer la VO à cause de trois choix très discutables de la VF : un personnage féminin a un accent québécois complètement improbable… Lance Henriksen (Bishop) est doublé par Med Hondo, qui est excellent, mais l’acteur d’ascendance norvégienne n’a pas vraiment le physique à avoir la voix d’Eddy Murphy ! Et enfin, la petite Newt (Carrie Henn) est doublée par Régine TeyssotRégine Teyssot est une très bonne doubleuse, mais elle avait quand même 36 ans à la sortie du film… Entendre cette petite blondinette parler avec la voix de Ralph Wiggum des Simpson, n’aide vraiment pas à s’y attacher ! On s’attend à tout moment à l’entendre dire « j'ai collé ma tête avec mon épaule ! », et c’est compliqué de ne pas rire !

Note : 8 / 10

Vu le 3 janvier 2019




       


Julien Lepage
2018