J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


Astérix et les indiens
Gerhard Hahn
1994

Précédent
Suivant
Astérix et les indiensAutre temps, autres mœurs. Astérix aura connu de nombreuses adaptations cinématographiques ; de l’histoire originale à l’adaptation fidèle en passant par le mix de deux albums. Cette fois, le réalisateur Gerhard Hahn décidera de s’inspirer librement de l’album La grande traversée.
Dans cet épisode, Astérix et Obélix partent pêcher du poisson frais ; ingrédient indispensable à la concoction de la potion magique. Alors que dans le livre original, les gaulois sont emportés au large par une tempête, ici, ils partent à la poursuite d’une galère romaine qui emporte Panoramix pour le jeter au « bout du monde ». Dans les deux cas, les compères finissent par débarquer en Amérique où une grande aventure les attend.
Astérix ainsi revu et corrigé par un réalisateur allemand prend ici de sérieux airs de Disney. Tout est plus coloré, plus mièvre… Certes, les dessins sont très joli, le film est ponctué par quelques bonnes idées, mais sa naïveté infantile associée à des chansons débiles le classe dans la catégorie des films pour enfants. C’est bien dommage quand on repense à l’effort de crédibilité et à la démarcation par rapport aux films de Disney fait par Astérix et la surprise de César.

Note : 5 / 10

Vu le 16 janvier 2011




       


Julien Lepage
2018