J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


L’Homme bicentenaire
Chris Columbus
2000

Précédent
Suivant
L’Homme bicentenaireIsaac Asimov est l'un des plus grands noms de la science-fiction. Il est à l'origine des trois lois de la robotique, qui ont clairement marqué l'histoire du genre. Il est même, en toute sobriété, l'inventeur du mot même « robotique ». C'est dire !
Il est l'auteur de dizaines de romans et recueils de nouvelles, parmi lesquels de véritables chefs-d’œuvre.
Pour autant, force est de constater que le bonhomme n'a été que très peu adapté au cinéma. Alors que son collègue, Philip K. Dick a eu droit à une bonne vingtaine de films basés sur son œuvre, Asimov n'a été adapté que trois fois (si l'on ne considère pas A.I. comme une adaptation) : il y a eu le très kitch La mort des trois soleils en 88 et l'infâme I, robot en 2004. Entre les deux, L’homme bicentenaire est là pour sauver l'honneur.
Le film — et donc la nouvelle dont il s'inspire — nous raconte l'histoire de Sam Neill qui décide de s'équiper d'un androïde que lui et sa famille appelleront assez naturellement Andrew. Celui-ci, interprété avec beaucoup de talent par Robin Williams, fera rapidement montre d'un certain talent créatif pourtant censé être propre à l'homme. Après examen, il s'avérera que le robot est atteint d'un bug qui lui confère cette particularité, et qui le poussera plus loin encore.
Porté par des acteurs justement choisis, des effets-spéciaux remarquables, et par un scénario bien ficelé, drôle et émouvant, ce film est à la fois une comédie familiale efficace, une comédie romantique sympathique, un film de science-fiction bien réalisé et surtout, une adaptation réussie.
Bref, un très joli film à ne pas rater.

Note : 9 / 10

Vu le 11 mars 2019




       


Julien Lepage
2018