J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


Buried
Rodrigo Cortés
2010

Précédent
Suivant
BuriedDe son temps, Hitchcock, amateur de défis techniques, rêvait de tourner un film qui se passerait intégralement dans une cabine téléphonique. En 2002, Joel Schumacher réalisera Phone game qui se déroule effectivement en grande partie dans une cabine (mais aussi largement autour, sans compter quelques scènes tournées complètement ailleurs). Il faudra attendre 2010 pour que le réalisateur espagnol Rodrigo Cortés accède au rêve du bedonnant maître du suspens allant même encore plus loin en tournant Buried, dont l’action ne quitte pas l’intérieur d’un cercueil !
Défi technique, donc, et scénaristique puisqu’il semble bien difficile, à première vue, de captiver le spectateur une heure et demi durant alors que le héros ne peut quitter une boîte d’un demi mètre cube… Pourtant, le moins que l’on puisse dire est que l’espagnol s’en sort bien !
Unique acteur du film – forcément –, Ryan Reynolds joue le rôle d’un camionneur américain dont le convoi est tombé dans une embuscade en Irak. Ayant perdu connaissance, l’homme se réveille quelques heures plus tard dans un cercueil, enterré vivant ! C’est là que commence le film.
Rapidement, il trouvera un téléphone portable qui deviendra son unique moyen de communication avec le monde extérieur. Le film deviendra alors une course contre la montre : il faut qu’on le sorte de là avant que l’oxygène ne manque.
Expérimental, donc, le film l’est assurément ; pour autant, il reste très agréable à regarder et le réalisateur, à force d’imagination, parvient à trouver malgré la limitation des décors de nouveaux angles de caméra à chaque plan. Le scénario parvient lui aussi à tenir le spectateur en haleine jusqu’au dernier souffle !
L’essai est donc transformé. Outre l’intérêt lié à son originalité, Buried reste assurément l’un des meilleurs films de cette année 2010.

Note : 7 / 10

Vu le 4 novembre 2010




       


Julien Lepage
2018