J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


The human centipede (first sequence)
Tom Six
2009

Précédent
Suivant
The human centipede (first sequence)On l’oublie souvent, mais pour faire un film, il n’y a pas besoin de scénario, de réalisateur ou d’acteurs : une caméra suffit !
Et ça, Tom Six l’a bien compris ! Ce néerlandais bien décidé à tourner un film d’épouvante semble s’être lancé dans le vif du sujet sans autre forme de procès.
Pour le sujet, il a décidé de s’inspirer franchement d’Hostel, sorti en 2005. Ici, ce sont deux jeunes américaines (plutôt que deux jeunes américains) qui décident de faire un road trip en Europe. La route s’arrête en Allemagne (plutôt qu’en Slovaquie) où les deux hères vont tomber dans les griffes d’un détraqué.
Là s’arrête toute ressemblance, car n’est pas Eli Roth qui veut. Lorsque le premier film enchaînait sur un spectacle malsain et gore, The human centipede nous entraîne à la frontière entre horreur et ridicule : un chirurgien allemand effrayant (pléonasme) rêve de créer un mille-pattes humain en cousant des gens entre eux via une plastie bucco-annale.
Une fois son méfait commis, vers la moitié du film, on s’attend à ce que l’horreur naisse ; à ce que la barbarie se déchaîne ! Rien… Ce mille-pattes humain ne servira plus à rien… L’intrigue consistera à une course-poursuite entre le fou et deux policiers, faisant passer Derrick pour un sur-homme à la célérité impressionnante.
Bref, la réputation scabreuse et malsaine de ce film est très largement usurpée et on y retrouve au contraire le potentiel d’un superbe nanar en devenir !
On lui préférera nettement sa parodie dans South park : the human centiPad, invention diabolique de Steeve Jobs

Note : 2 / 10

Vu le 12 juin 2011




       


Julien Lepage
2018