J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


La machine à démonter le temps
Steve Pink
2010

Précédent
Suivant
La machine à démonter le tempsComme le titre du film et son affiche le laissent deviner, La machine à démonter le temps est loin d’être une œuvre intellectuelle. Pourtant, cette comédie américaine n’est pas aussi lourdingue que ce à quoi on aurait pu s’attendre…
L’histoire se déroule en 2010 où trois amis (Craig Robinson, Rob Corddry et John Cusack) se retrouvent dans un hôtel miteux, tenu par un Crispin Glover manchot. Cet hôtel, c’est celui où ils s’étaient éclatés 20 ans auparavant lors d’un séjour au ski inoubliable. Depuis, chacun a raté sa vie a sa façon. C’est donc mélancolique et nostalgique que ce groupe d’amis, accompagné pour l’occasion de Clark Duke, neveu de John Cusack, décide de profiter à fond de ce court séjour et commence par prendre un bain dans le jacuzzi de la chambre. Abusant de drogues, d’alcool et de filles, ils finissent par s’endormir dans la chambre. À leur réveil, le Spa émet une lumière étrange. Se pensant encore sous l’effet des psychotropes, les quatre plongent pour se retrouver projetés en 1986, dans cette même chambre d’hôtel, et dans leurs corps d’adolescents ! La vraie fête va pouvoir commencer !
Évitant de tomber dans l’humour gras, le film reste plutôt rigolo malgré des acteurs pas forcément très bons.
Passé complétement inaperçu en France, La machine à démonter le temps est bien au-dessus de la moyenne de ce qu’on peut voir comme comédies américaines en ce moment !

Note : 6 / 10

Vu le 12 décembre 2010




       


Julien Lepage
2018