J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


Fatal
Michaël Youn
2010

Précédent
Suivant
FatalMichaël Youn, c’est le Morning live, mais c’est aussi une filmographie affligeante : La beuze, Les 11 commandements, Iznogoud, Incontrôlable, Coursier… Si cette liste ne suffisait pas à faire frémir, il faut ajouter que Fatal est l’adaptation cinématographique d’un personnage de sketchs de Michaël Youn (oui, oui, comme Brice de Nice, Cyprien, ou Coco !). Et si ça ne suffit toujours pas, le second rôle revient à Stéphane Rousseau qui s’était illustré dans Astérix aux jeux olympiques !
Bref, Fatal avait tout pour rafler tous les prix des Gérards du cinéma. Pourtant, et contre toute attente, Fatal est un bon film… et même un très bon film !
Évidemment, ce n’est pas tellement dans le scénario que le film se démarque puisque l’histoire est très sommaire : Fatal (Michaël Youn), un rapeur à la mode se trouve démodé par un Stéphane Rousseau « chanteur » d’électro-bio pour adolescentes. Défait, l’ancienne star part se ressourcer dans sa Haute-Savoie natale.
La force du film est vraiment son rythme effréné ! Les gags fusent du début à la fin, le tout ponctué de chansons drôles et entraînantes, à commencer par la pub Canapy ! De plus, les acteurs secondaires sont très bons et interprètent des rôles qui leurs conviennent parfaitement. Mention spéciale, à ce propos, à Armelle et Jérôme Le Banner !
À l’instar de Very bad trip ou Incognito, Fatal aura été une très bonne surprise, à découvrir, et contrairement à ce que l’on pourrait penser, le film n’est absolument pas à réserver aux seuls amateurs des frasques de l’ancien animateur d’M6.

Note : 9 / 10

Vu le 29 juin 2010




       


Julien Lepage
2018