J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


Halal, police d’état
Rachid Dhibou
2011

Précédent
Suivant
Halal, police d’étatÉric et Ramzy scénaristes, c’est La tour Montparnasse infernale, Seuls two mais aussi Les Daton. Bref, du bon et du moins bon (ou plutôt, du mauvais et du moins mauvais). Depuis, le temps a passé et le duo comique, forts de nombreux succès, a gagné en célébrité et s’est largement enrichi. Comme en témoigne Halal, police d’état, cet argent a été très largement investi dans de massives quantités de drogue.Entre deux acides, le duo a écrit le scénario de ce « film ». L’idée de départ est assez sobre et somme toute prometteuse : deux policiers algériens sont envoyés en mission à Paris pour enquêter sur un serial-killer attaquant les épiciers de Barbès.
Pour Ramzy, interpréter un algérien n’est pas insurmontable. Pour Éric en revanche, prendre l’accent arabe est autrement plus complexe que de parler créole. Il fallait alors trouver une astuce scénaristique pour pallier son absence d’accent. Simple : Éric l’a perdu suite à la rencontre avec un extraterrestre…
Hum…
Finalement, ce sera tout le film qui enchaînera les gags navrants et décérébrés.
À trop jouer la carte de la caricature et de l’absurde, Éric et Ramzy ont fini par couler le film. Dommage ; à éviter !

Note : 2 / 10

Vu le 25 mai 2011




       


Julien Lepage
2018