J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


Mon beau-père et moi
Jay Roach
2000

Précédent
Suivant
Mon beau-père et moiAprès le succès (relatif, selon l’épisode) des trois Austin Powers, Jay Roach se lance dans une nouvelle aventure avec cette saga autour de la famille Focker (Furnicker en VF). Le scénario du film part d’une idée simple qu’eut le réalisateur : « imaginez que votre beau-père soit Robert De Niro »…
Évidemment, c’est simpliste, mais pour une comédie américaine portée par Ben Stiller, c’est plutôt au-dessus de la moyenne. Bon, forcément, le scénario est un peu plus étoffé que ça, mais à peine : Teri Polo (non, non, pas Teri Golo) décide de présenter – enfin – son petit ami, Ben Stiller, à ses parents : Robert De Niro, donc, agent de la CIA à la retraite, et Blythe Danner.
Déjà sous pression, le futur gendre va tout tenter pour séduire l’exigent beau-père qui ne manquera pas de le comparer à son autre genre, médecin sportif et brillant, et surtout à l’ex petit ami de sa compagne, Owen Wilson, avec qui le retraité a gardé beaucoup de complicité.
Enchaînant les gaffes, le nouveau venu dans la famille aura bien du mal à montrer sa bonne volonté.
Immanquablement, le réalisateur traîne le spectateur sur des sujets gras un feu faciles. De ce point de vue là, le film ne fait malheureusement preuve d’aucune originalité et les gags sont sinistrement prévisibles. Heureusement que l’interprétation de Robert De Niro sauve un peu la mise.
Bref, Mon beau-père et moi et une comédie classique sans intérêt, mais qui ravira toujours les fans du genre.

Note : 5 / 10

Vu le 25 octobtre 2010




       


Julien Lepage
2018