J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


La môme
Olivier Dahan
2007

Précédent
Suivant
La mômeEntre la réalisation de clips et la mise en scène de Mozart, l’opéra rock, Olivier Dahan s’attaque à l’adaptation cinématographique de la vie d’Édith Piaf ! Pari difficile que de transposer à l’écran une vie aussi tourmentée que celle de la chanteuse. Pourtant, le film raflera deux Oscars, un Golden globe et cinq Césars ! Belle performance ! Mais le film vaut-il réellement de tels honneurs ?
Malgré les deux heures du film, il n’est pas évident d’y faire tenir la vie entière – si courte soit elle – d’une célébrité à la vie aussi mouvementée que celle d’Édith Piaf ; aussi le réalisateur fera-t-il le choix de relater la première partie de sa carrière, de son anonymat à son apogée (en gros, de 1935 aux années 50). La fin de sa vie est montré au cours du film par de brèves scènes sous forme « de flashforwards ».
Justement, c’est là que se trouve le problème du film ! À force de découpages psychédéliques et d’allers-retours incessants dans la vie de l’artiste, à moins de connaître sur le bout des doigts sa biographie, il est bien difficile de s’y retrouver ! Ce point est d’autant plus dérangeant que lui à part, le film est particulièrement bon, grâce à l’interprétation extrêmement juste de Marion Cotillard, de Gérard Depardieu et – malgré sa présence moindre – de Clotilde Courau.
Donnant une impression somme toute assez brouillonne, La môme reste un bon film mais ne semble pas tout à fait mériter la folle éloge qu’on en a fait. À voir pour la culture, et à conseiller aux fans de la chanteuse.

Note : 6 / 10

Vu le 19 septembre 2010




       


Julien Lepage
2018