J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


Soyez sympa, rembobinez
Michel Gondry
2008

Précédent
Suivant
Soyez sympa, rembobinezMichel Gondry est quelqu’un que l’on peut assurément qualifier d’éclectique. Monsieur varie de la comédie franco-française qu’est La science des rêves, avec Gael García Bernal, Charlotte Gainsbourg et Alain Chabat ; au drame psychologique américain qu’est le sublime Eternal sunshine of the spotless mind avec Kate Winslet et Jim Carrey (aussi bon et aussi supportable que dans le non moins excellent Truman show.
Eh bien Soyez sympa, rembobinez est encore très différent puisqu’il s’agit cette fois d’une comédie américaine un peu grasse. Ici, le déjanté Jack Black (de Mars attacks à King Kong en passant par L’amour extra large) se rend compte qu’il est « magnétique » et qu’il a malencontreusement effacé toutes les cassettes vidéo de son ami Mos Def (Braquage à l’italienne ou H2G2), gérant d’un vidéo club.
Là, les deux amis décident, à l’aide d’un banal caméscope, de « re-tourner » les films effacés. C’est là que le film devient très intéressant et très drôle puisque les compères ne manquent pas d’imagination : ils refont (ou « suèdent » comme ils disent, sans qu’on sache trop pourquoi) Le roi lion avec des lions en carton ou tournent des scènes de nuit en plein jour en filmant en négatif. Bref, on rigole beaucoup pendant ces scènes-là.
Rambo Bean… Rien à voir !
Rambo Bean…
Rien à voir !
Malheureusement, il n’était pas possible de tenir 1h30 comme ça et le scénariste (Michel Gondry lui-même) a bien du étoffer un peu le scénario, et là, l’histoire qu’il nous raconte est franchement neuneue et passablement dénuée d’intérêt ! Dommage, donc, que le scénario ne fasse pas honneur aux scènes jubilatoires de « suédages » de films.
Pour les amateurs, Michel Gondry a lancé sur Internet un concours de films suédés, et certaines vidéos sont très bien faites ! Un petit tour sur un site hébergeur de vidéo avec le mot clé « suédé » ou « sweded » permet de trouver tout un tas de choses rigolotes.

Note : 4 / 10

Vu le 7 octobtre 2010




       


Julien Lepage
2018