J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


La planète des singes
Franklin J. Schaffner
1968

Précédent
Suivant
La planète des singesÀ un mois de la sortie de La planète des singes : les origines, l’envie était grande de revoir ce grand classique de la science-fiction qu’est La planète des singes. Le bien, hein ! Pas le tout pourri de Tim Burton !
Adaptation fidèle du roman de Pierre Boulle, le film raconte le voyage de quatre astronautes cryogénisés et envoyés en mission de reconnaissance sur une lointaine planète où la vie semble possible. Le voyage durera 18 mois pour eux et 2000 ans pour les terriens ; paradoxe des jumeaux oblige.
Arrivés sur place, avant la vie, c’est la mort qu’ils rencontrent : en effet, la seule femme qui faisait partie de l’équipage n’a pas survécu. Dehors, c’est la même chose : des dunes de sable vierges s’étendent à perte de vue !
Toutefois, après quelques jours de marche, les trois hommes arrivent dans une vallée verdoyante où ils rencontrent des êtres humains primitifs. Le bonheur de cette rencontre sera de courte durée, car très vite, ils découvriront que les maîtres de cette planète sont les singes, et qu’ils traitent les humains comme des esclaves. Le capitaine Taylor (Charlton Heston) va alors essayer d’établir un contact avec eux.
Révolutionnaire pour l’époque en terme d’effets-spéciaux (le maquillage des singes est bluffant et n’a guère de quoi avoir honte aujourd’hui !), le film est imposant visuellement. L’immersion dans l’histoire est naturellement renforcée par le scénario original, par le jeu des acteurs et par la musique de Jerry Goldsmith.
Bref, malgré quelques longueurs excusables, ce film est un chef-d’œuvre à ne pas manquer.

Note : 9 / 10

Vu le 3 juillet 2011




       


Julien Lepage
2018