J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


Source code
Duncan Jones
2011

Précédent
Suivant
Source codeAvec MoonDuncan Jones nous avait offert un film de science-fiction au scénario fort et original, et à la réalisation minimaliste mais efficace. Bref, le réalisateur avait fait forte impression !
Le voici qui revient au cinéma et à la science-fiction avec Source code. Le casting laissait craindre le pire puisque l’acteur principal, Jake Gyllenhaal, n’avait à peu près rien fait de bien depuis Donnie Darko. Le scénario au contraire laissait présager le meilleur : un attentat dans un train à Chicago fait plusieurs dizaines de morts, et le coupable cours toujours.
Pour mettre la main dessus, l’armée envoie l’un de ses soldats dans le corps d’un passager huit minutes avant le drame. Comme dans Un jour sans fin, Jake Gyllenhaal devra revivre ces huit minutes en boucle jusqu’à ce qu’il ait démasqué le coupable.
Comme pour Moon, le scénario est plus riche qu’il n’en a l’air et le film va conduire le spectateur de surprise en surprise jusqu’à un sublime final, convenu mais surprenant.
Certainement plus « grand public » que Moon, Source code s’impose comme l’un des meilleurs films de science-fiction de ces dernières années. Une belle réussite !

Note : 9 / 10

Vu le 20 avril 2011




       


Julien Lepage
2018