J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


Splice
Vincenzo Natali
2009

Précédent
Suivant
SpliceNous devions déjà à Vincenzo Natali deux œuvres de science-fiction originales : Cube et Cypher. Il revient à son genre de prédilection avec Splice tout en s’éloignant peut-être du grand public. En effet, alors que l’histoire débute de manière assez classique (Adrien Brody et Sarah Polley, deux scientifiques, parviennent à créer une créature combinant ADN animal, végétal et humain), celle-ci dévie pour se concentrer sur la créature elle-même et ses relations troubles avec ses créateurs.
Étonnant, donc, le film fait preuve d’originalité en ce qu’il nous décrit le mode de pensée unique d’une créature tout aussi unique. Partant de ce qui aurait pu être un film de science-fiction tout à fait classique, Vincenzo Natali en arrive à traiter des sujets forts comme l’amour, la jalousie et l’inceste… Évidemment, marcher ainsi au bord d’une falaise revient à jouer à pile ou face. La pièce sera Delphine Chanéac, qui interprète la créature. Fort heureusement, la française s’en sort admirablement bien et son apparence à la fois monstrueuse et attirante donne de la crédibilité au film.
Vraiment décalé, Splice ne séduira pas tout le monde mais ceux qui apprécient cette originalité malsaine seront certainement conquis.

Note : 7 / 10

Vu le 8 juillet 2010




       


Julien Lepage
2018