LinkedIn Facebook Twitter Instagram
Logo

Retour   Retour

Cuisine et dépendances
Philippe Muyl
1992

Précédent
Suivant
Cuisine et dépendancesForts du succès de leur pièce de théâtre du même nom, le duo Jaoui / Bacri, encore loin d'être la référence qu'ils sont devenus, nous livrent cette adaptation pour premier film, sous la caméra de Philippe Muyl.
Comme dans le Prénom ou le Jeu, le film se déroule lors d'un dîner. Celui-ci est organisé par Sam Karmann et son épouse, Zabou Breitman. Ils reçoivent un couple d'amis qu'ils avaient perdu de vue depuis des années : Agnès Jaoui, et son mari devenu animateur vedette. Sont également présents à la maison Jean-Pierre Bacri, ami des organisateurs, logé un temps chez eux, et Jean-Pierre Darroussin, frère de l'hôtesse.
Là où la pièce – et donc le film – fait montre d'originalité, c'est qu'on ne verra ni la salle à manger, ni l'invité lui-même ! Tout se passera ici dans la cuisine, dans laquelle les protagonistes feront des allers-retours. Ce point de vue permet à la fois d'isoler les personnages par petits groupes, mais aussi de décrire le dîner qui se tient en parallèle. L'humour, pince-sans-rire, est efficace. On découvre avec plaisir et pour la première fois le personnage du bougon qui suivra Jean-Pierre Bacri tout au long de sa carrière. Jean-Pierre Darroussin est désopilant en loser patenté. Une comédie drôle et parfois touchante qui, malgré les années, reste tout à fait divertissante.

Note : 7 / 10

Vu le 16 août 2021

Liste des comédiensJean-Pierre BacriAgnès JaouiZabou BreitmanSam KarmannJean-Pierre DarroussinLaurent BenoîtMarine LabouyssarieQuentin Hue




       


J̇ulien Leρɑɡe 2022 — Mentions légales