J̇ulien Leρɑɡe

Retour   Retour


American psycho
Mary Harron
2000

Précédent
Suivant
American psychoDevenu avec les années un classique du cinéma américain, voire un film culte pour certains, American psycho ne pourra pas laisser indifférent.
On suit ici la vie de Christian Bale, trader à Wall street, dont les dents rayent le parquet. Il est jeune, beau, riche, et fait tout pour que sa vie soit parfaite. Il se doit d'être le meilleur dans tous les domaines ; ce qui passe par une connaissance exhaustive des musiques du moment, ou par le fait d'avoir la plus belle des cartes de visite.
Seulement, cette vie d'apparence si parfaite cache forcément quelques aspérités. Un peu de cocaïne et d'alcool, quelques prostituées… et puis quelques meurtres, par ci par là.
Si la première partie du film est rythmée et captivante, la seconde, en revanche, perd en intensité (paradoxalement, quand on voit le contexte). Et la fin ambiguë n'apporte finalement pas vraiment de conclusion, à moins de disséquer l'œuvre pour en tirer une analyse personnelle, mais est-ce que le jeu en vaut la chandelle ?
S'attarder sur un film qui a, il faut bien le dire, pris un coup de vieux – tant sur la forme que sur le propos – n'est pas forcément très pertinent.
Bref, bon film ou pas ? Clairement, American psycho a des qualités. Esthétiques, clairement, mais pas seulement. La distribution est impeccable : à Christian Bale s'ajoute Justin Theroux, Reese Witherspoon, Jared Leto, et surtout l'excellent Willem Dafoe. Alors, oui, les acteurs sont bons, mais les personnages auraient mérité un développement plus important. On reste vraiment sur sa faim, surtout avec cette conclusion amère et pas forcément intelligente. Dommage.*

Note : 4 / 10

Vu le 25 avril 2021




       


Julien Lepage
2020