LinkedIn Facebook Twitter Instagram
Logo

Retour   Retour

Les aventuriers du système solaire
Seung-cheol Park
1985

Précédent
Suivant
Les aventuriers du système solaireQuand les coréens décident de créer une copie de Transformers (le dessin-animé) et de rajouter pas très discrètement de vrais morceau de propagande anti-communiste dedans, ça donne Les aventuriers du système solaire.
Le film commence avec de vrais acteurs, dans une salle de classe d'une primaire sud-coréenne. Cette scène est la meilleure scène du film (quelle idée de la mettre au début !). C'est là qu'il est important de regarder ce film en version française ! Quand les acteurs sont mauvais et que les dialogues sont navrants, c'est drôle, mais quand en plus de ça, c'est mal doublé, c'est du bonheur !
Les communistes sont très méchants mais ils ont une qualité : ils savent reconnaître les « sales capitalistes » : un soldat interroge deux enfants devant chez eux puis jette un coup d'œil à l'intérieur de la maison. Là, on voit une vieille baraque tout vide, sale, avec un vieux frigo qui traîne au milieu. À la simple vue de ce frigo, le soldat comprend que les enfants sont capitalistes (ouh, c'est mal !).
Bref, le film commence tranquillement comme ça, jusqu'à ce qu'un vaisseau extraterrestre s'écrase. Là, ça devient n'importe-quoi : le film devient un dessin-animé (aussi mal dessiné qu'animé) sans qu'on sache pourquoi, la guerre contre la Corée du Nord éclate et de violents combats ont lieu avec des Transformers… C'est trop ! En plus, des erreurs de montage se glissent dans le film (comme le chef des méchant qui se retrouve dans la même pièce que les gentils).
Donc oui, un dessin-animé peut être un nanar, et un bon ! On peut seulement regretter quelques longueurs lors de la guerre. À voir pour sa culture personnelle.

Note : 7 / 10

Vu le 25 février 2008





       


J̇ulien Leρɑɡe 2022 — Mentions légales