LinkedIn Facebook Twitter Instagram
Logo

Retour   Retour

Mysterium
Oleksandr Nevskiy et Oleg Sidorenko
2014

Précédent
Suivant
MysteriumLes deux ukrainiens Oleg Sidorenko et Oleksandr Nevskiy, sortaient Tajemnicze Domostwo (Mystérieuse demeure en polonais) en 2015. Fort de leur succès, ils décident d'en créer une version améliorée, et internationale, avec Mysterium… et ça marche, puisque le jeu remporte l'As d'or du meilleur jeu 2016.
Il s'agit d'un jeu coopératif, dans lequel un joueur joue le rôle d'un fantôme assassiné, tandis que les autres sont des médiums venus résoudre le mystère du décès. Comme dans le Cluedo, il s'agira de retrouver le coupable, l'arme, et le lieu du crime, le tout en un temps imparti. Pour ce faire, les joueurs ont devant eux la liste des suspects (personnes, lieux et objets), et le fantôme devra les guider en leur donnant des cartes illustrées sensées évoquer les coupables. À la manière du très bon Dixit, il faudra faire appel à son imagination pour trouver des corrélations plus ou moins farfelues entre les différentes illustrations. Et c'est justement là tout l'intérêt du jeu !
Les dessins sont tellement variés qu'on peut faire dire aux cartes un peu tout et n'importe quoi, ce qui donnera lieu à des situations d'incompréhension hilarantes entre fantôme et médiums. Les chances de victoire sont ainsi assez équilibrées, conférant ainsi au jeu un réel suspens.
Par ailleurs, tout le plateau est magnifiquement illustré, et contribue largement au charme du jeu. En outre, le nombre assez important de cartes offre au jeu une réelle rejouabilité bien appréciable.
Une valeur sûre, donc (comme souvent avec le titre de jeu de l'année), aux règles assez simples, aux parties relativement courtes, et amusantes. L'essayer, c'est l'adopter !

Note : 8 / 10

Joué le 4 janvier 2020





       


J̇ulien Leρɑɡe 2022 — Mentions légales